JO Pékin 2022 : La France tout juste dans le top 10 grâce au biathlon

Portée par Quentin Fillon Maillet et son relais du biathlon, l’équipe de France olympique quitte Pékin avec un bilan mitigé.

L’athlète au sommet : Fillon Maillet frôle la perfection !

Avec cinq médailles (deux en or et trois en argent) sur six possibles, le biathlète tricolore a rayonné sur ces JO de Pékin. Vainqueur de la poursuite et du 20 kilomètres individuel hommes, il a terminé deuxième de la poursuite derrière l’intouchable Johannes Boe. La mass start a été la seule ombre au tableau pour Quentin Fillon Maillet, au pied du podium sur cette épreuve. Par équipe, il a aussi brillé en décrochant l’argent sur le relais 4×7,5 km hommes et le relais mixte.

La discipline-phare : Le biathlon sauve la mise

Dixième du classement des médailles, la France peut remercier ses biathlètes qui ont remporté 50% des breloques tricolores (7 sur 14). Si Quentin Fillon Maillet a été le chef de file du biathlon tricolore, Justine Braisaz-Bouchet a apporté sa pierre à l’édifice. La Savoyarde est allée décrocher l’or à la mass start au terme d’une remontée fantastique.

Justine Braisaz-Bouchet à l’arrivée de la mass start
© CNOSF/KMSP

Les autres champions : Le duo Cizeron-Papadakis prend sa revanche, Noel roi du slalom 

Défaits par les Canadiens lors des Jeux de Pyeongchang en 2018, Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis ont cette fois-ci obtenu le graal. La paire tricolore a exécuté un programme parfait pour battre son propre record du monde (226,98 points). En difficulté, le ski alpin français a sauvé son bilan grâce à Clément Noel, sacré champion olympique dans l’épreuve du slalom.

En haut : Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis célèbrent leur médaille d’or en patinage artistique
En bas : Clément Noel, bras levés suite à sa victoire en slalom

La belle histoire : Médaillé d’argent à 41 ans

Vice-champion olympique de descente à dix centièmes du vainqueur Beat Feuz, Johan Clarey est devenu le plus vieux skieur alpin médaillé aux Jeux d’hiver, à 41 ans et 29 jours.

Johan Clarey avec sa médaille d’argent au cou

La frustration : Tess Ledeux frôle l’or en Big Air

Battu de peu par la Chinoise Eileen Gu lors du dernier saut, Tess Ledeux repart avec une médaille d’argent au goût amer sur l’épreuve du Big Air.

Malgré la déception d’avoir loupé l’or, Tess Ledeux garde le sourire
© CNOSF/KMSP

La déception : Perrine Laffont au pied du podium

Championne olympique en titre de ski de bosses, Perrine Laffont a été détrônée à Pékin. Pire, elle ne figure même pas sur le podium final et se classe à la position la plus frustrante, celle de la médaille en chocolat.

L’autre déception : Un bilan un peu maigre

Malgré la belle moisson de médailles en biathlon, l’équipe de France olympique a fait moins bien que lors des Jeux Pyeongchang. Si les athlètes tricolores ont remporté autant de titres (5) qu’il y a quatre ans, ils ont rapporté une breloque de moins (14) que lors des deux dernières olympiades (15) et se classent tout juste dans le top 10, au dixième rang.

© Eurosport France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :