IndyCar – GP de St Petersburg : Scott McLaughlin résiste au retour d’Alex Palou !

Parti de la pole, Scott McLaughlin (Penske) a décroché dimanche à St Petersburg (Floride) sa première victoire en IndyCar, devant le champion en titre Alex Palou (Chip Ganassi) et Will Power (Penske). Fortunes diverses chez les Français avec un top 5 pour Romain Grosjean (Andretti) et la quinzième place pour Simon Pagenaud (Meyer Shank).

Le rookie de l’année 2021 a remporté sa bataille face au champion en titre. Dans les rues de St Petersburg (Floride) dimanche, Scott McLaughlin a contenu le retour d’Alex Palou dans les derniers tours pour obtenir son premier succès en IndyCar. Parti de la pole, le Néo-Zélandais a rapidement creusé un écart de six secondes sur ses poursuivants, Colton Herta et Will Power.

Retombé au treizième rang suite à son premier arrêt aux stands lors de l’unique neutralisation de la course, le pilote Penske a bénéficié d’une bonne stratégie de son équipe pour retrouver les avant-postes à une vingtaine de tours de l’arrivée. Dans les dernières boucles, les retardataires n’ont pas facilité la tâche de Scott McLaughlin, qui a vu Alex Palou revenir dans ses rétroviseurs, et terminer finalement à une demi-seconde sous le drapeau à damier.

Grosjean solide, Pagenaud en manque de réussite

Le podium de cette manche d’ouverture est complété par Will Power, suivi des Andretti de Colton Herta et Romain Grosjean pour le top 5, auteur de bons débuts dans sa nouvelle équipe, au contraire de Simon Pagenaud. Malgré une bonne qualification au sixième rang, le champion d’IndyCar 2016 a connu une première course difficile au sein de son nouveau team, le Meyer Shank. 

Enfermé au départ, le Poitevin a perdu quatre positions, avant de voir sa stratégie à trois arrêts compromise par l’intervention de la voiture de sécurité au 26e tour, suite à l’accident du rookie David Malukas. Quinzième derrière son équipier Helio Castroneves, l’ancien pilote du Team Penske peut nourrir quelques regrets.

Leader pendant quelques tours, Rinus VeeKay termine sixième et précède Graham Rahal, Scott Dixon (premier pilote sur une stratégie à trois arrêts), Marcus Ericsson et Takuma Sato pour les dix premiers de ce GP de St Petersburg. Onzième, Christian Lundgaard finit meilleur rookie. La prochaine épreuve aura lieu le 20 mars, sur l’ovale du Texas Motor Speedway.

© Team Penske

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :