F1 – GP de Bahreïn : Leclerc et Ferrari retrouvent les sommets, Red Bull démarre mal

La victoire de Charles Leclerc, le doublé Ferrari, le podium inespéré de Lewis Hamilton, les belles performances de Haas et Alfa Roméo, le double abandon des Red Bull ou encore les difficultés de McLaren et Aston Martin… Le GP de Bahreïn 2022 a bel et bien lancé une nouvelle ère de la F1.

Le vainqueur : Charles Leclerc impérial !

Pole position, victoire et meilleur tour en course. Difficile de rêver mieux pour le Monégasque dans cette manche d’ouverture de la saison. Une bonne gestion des pneus, une bataille maîtrisée face à Max Verstappen durant trois tours et au final, un troisième succès en F1, le premier depuis Monza 2019. L’attente pour Charles Leclerc et les tifosi a été longue, Ferrari semble enfin de retour au premier plan avec sa F1-75.

Le tournant : Red Bull offre le doublé à la Scuderia

En bataille avec Charles Leclerc pour la première place, Max Verstappen a vu ses espoirs s’envoler à trois tours de l’arrivée. Déjà confronté à des problèmes de direction sur sa monoplace, le champion du monde en titre a cédé face à la deuxième Ferrari de Carlos Sainz, avant de ralentir soudainement et de plonger dans les stands, privé de toute puissance moteur. Les dernières chances de Red Bull ont alors reposé sur Sergio Perez, en route pour terminer troisième. Malheureusement, le Mexicain a lui aussi été trahi par sa mécanique, moteur coupé au premier virage dans le dernier tour. Un double abandon cruel pour l’écurie autrichienne qui va devoir se rattraper dès dimanche à Jeddah.

L’opportuniste : Un podium aux allures de victoire pour Lewis Hamilton

En retrait lors des essais de pré-saison, Mercedes a confirmé ses difficultés à Bahreïn avec un marsouinage (rebonds de la monoplace en ligne droite causés par l’effet de sol) encore prononcé. Cinquième des qualifications, Lewis Hamilton a longtemps occupé cette position, distancé par les Ferrari et les Red Bull. Revenu dans le match grâce à la voiture de sécurité suite à l’abandon de Pierre Gasly, le septuple champion du monde britannique a bénéficié du retrait des deux Red Bull pour grimper sur la troisième marche du podium. Un résultat inespéré pour Sir Lewis et son équipe, qui repartent de Sakhir avec de gros points puisque George Russell a franchi la ligne au quatrième rang.

La performance : Des retrouvailles avec la F1 réussies pour Kevin Magnussen

Un an et demi après être sorti par la petite porte chez Haas, le Danois a été rappelé à la dernière minute par l’écurie américaine pour disputer cette saison 2022. Auteur d’une très bonne qualification en septième position (première Q3 d’une Haas depuis le GP du Brésil 2019), Kevin Magnussen a confirmé son bon rythme en course, en faisant encore mieux avec une arrivée dans le top 5 ! Après avoir vécu des derniers mois difficiles à la fois sur le plan financier et sportif, l’équipe dirigée par Gunther Steiner retrouve le sourire.

Le top : Alfa Romeo engrange, premier point pour Zhou

En perte de vitesse ces deux dernières années, l’équipe emmenée par Frédéric Vasseur débute bien cette nouvelle ère. Excellent sixième sur la grille, Valtteri Bottas a terminé à cette position en course, malgré un départ catastrophique (14e à la fin du premier tour). Bien aidé par une bonne stratégie, le Finlandais est parvenu à remonter, emmenant dans son sillage son jeune coéquipier Guanyu Zhou. Auteur d’une course intelligente, le débutant chinois a effectué quelques dépassements pour terminer dixième, synonyme de premier point en F1.

Les flops : McLaren et Aston Martin en perdition

Confronté à des soucis de freins lors des essais de pré-saison, McLaren a souffert d’un manque de rythme général sur ce premier week-end de course. Lando Norris treizième sur la grille, Daniel Ricciardo éliminé dès la Q1 au 18e rang : les deux pilotes de l’écurie de Woking ont vécu un calvaire qui s’est achevé hors des points (14e et 15e).

Pour Aston Martin, la situation est plus inquiétante. Souffrant de marsouinage et privé de Sebastian Vettel testé positif à la Covid-19, l’équipe britannique a vu ses deux monoplaces rester à quai dès la première partie des qualifications. Pire, Nico Hulkenberg a devancé de deux dixièmes et demi Lance Stroll, qui connaissait bien mieux la voiture que l’Allemand. Pas de miracle en course avec là aussi un zéro pointé (12e et 17e).

Une course à oublier pour McLaren et Aston Martin ©McLaren

L’autre flop : Le Red Bull Powertrain pas si fiable que ça

Affichant de bonnes performances en ligne droite, l’ex moteur Honda a néanmoins souffert de problèmes de fiabilité. Seul Yuki Tsunoda (8e) est parvenu à voir le drapeau à damier alors que les trois autres monoplaces équipés de cette unité de puissance ont dû abandonner. Alors qu’il était dans les points, Pierre Gasly a vu son AlphaTauri s’éteindre d’un coup avant un début d’incendie sur l’arrière de l’AT03. Chez Red Bull, le problème aurait été identifié : les deux RB18 ont été victimes d’un souci d’alimentation en essence.

Les autres points à retenir de ce GP de Bahreïn :

  • Alpine est parvenu à placer ses deux monoplaces dans les points avec Esteban Ocon (7e) et Fernando Alonso (9e)
  • Alex Albon a réalisé des débuts intéressants chez Williams : passage en Q2 lors des qualifications et 13e en course
  • Les nouveaux pneus 18 pouces de Pirelli ont démontré une dégradation importante chez certains pilotes (Alonso et les Mercedes en particulier). La stratégie privilégiée était trois arrêts avec quasiment l’intégralité de la grille optant pour des tendres au départ (seules les McLaren sont parties en médiums)
  • Aucun abandon jusqu’au 45e tour avec l’unique intervention de la voiture de sécurité provoquée par le feu sur la monoplace de Pierre Gasly

Les résultats :

©F1

Les classements pilotes et constructeurs :

©F1

Le prochain GP :

Le dimanche 27 mars à Jeddah (Arabie Saoudite), départ à 19h (heure française)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :